Barguigner

C’est un mot venu d’un temps où les affaires se faisaient par une poignée de mains qui venait conclure un long barguin. Autrement dit une négociation ardue que les anglais, en bons copieurs, ont transformé en « bargain ».

Le mot est perdu dans ce premier sens, mais il reste encore valide dans la locution « sans barguigner » qui veut dire « sans hésiter ». Parce qu’il est connu qu’une négociation peut prendre du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *