0

De Villiers : un homme sincère…

Posted by Bernard on décembre 30, 2015 in Politique |

  C’est un livre que je n’aurais pas lu spontanément si on ne me l’avait pas conseillé. De Villiers, voilà bien un homme politique qui semble

0

Allumelle

Posted by Bernard on décembre 29, 2015 in Mot du jour |

Une allumette est la lame d’une épée ou d’un couteau. Voilà un mot bien poétique pour désigner un outil qui peut semer la mort. Mais « porter l’estocade de son allumelle » est décidément une jolie périphrase. On peut mourir de ce coup-là. On succombe d’abord à la beauté des mots…  

0

« L’Hermine » : vive le Danemark….

Posted by Bernard on décembre 29, 2015 in Cinema |

  « L’Hermine » est un joli nom. Fabrice Lucchini un acteur plus vrai que nature dans un rôle de magistrat, dur et coriace. Sidse Babett Knudsen une actrice

0

Histoire de bagnoles…

Posted by Bernard on décembre 28, 2015 in Actualité |

Lu dans l’Autojournal n° 948 du 24 décembre 2015 : « La Peugeot 508 me fait penser à ces vieilles dames qui ont été désirables et tentent de le rester : pathétique »… ( Stany Meurer ) Il me fallait la presse automobile pour réaliser que j’étais amateur de vieilles dames. Qui l’eut cru ? Je roule, […]

0

Foucade

Posted by Bernard on décembre 27, 2015 in Mot du jour |

Ce mot du XVIIème siècle sent bon la prose de Dumas, pour définir l’esprit des Mousquetaires. Une foucade est un emportement passager, une impulsion soudaine, un élan irréfléchi… Bref, une réaction très humaine qui mérite qu’on réhabilite ce joli mot.

0

« Le Goût des Merveilles » : à déguster sans modération

Posted by Bernard on décembre 27, 2015 in Cinema |

  Du cinéma bonheur ! Un bonbon acidulé qu’on laisse fondre avec un infini plaisir… « Le goût des merveilles » a le malheur de sortir

1

« Demain » : le must du moment…

Posted by Bernard on décembre 27, 2015 in Cinema |

Ce film est frais comme une oasis au milieu du désert. Face à la montée des températures, on peut hausser les épaules

0

« L’homme irrationnel » rend triste…

Posted by Bernard on décembre 27, 2015 in Cinema |

  Un Woody Allen crispant, c’est rare !… La faute à une histoire un peu alambiquée où l’immoralité n’est pas comme dans « Match Point » la conséquence d’un banal arbitrage sentimental, mais plutôt un jeu cynique apparaissant

0

« L’Odeur de la Mandarine » : subtil comme un parfum…

Posted by Bernard on décembre 27, 2015 in Cinema |

Brillantissime !… « L’odeur de la mandarine » se déguste à la petite cuillère, comme du caviar. Des petites perles de sentiments entre un homme et une femme qui se cherchent, s’apprivoisent et se rejettent. Un contexte de guerre, de mort et de déchéance physique

Copyright © 2015-2017 Calembredaines All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.