0

Sagrada Familia, merveille des merveilles

Posted by Bernard on janvier 19, 2019 in Accueil, Actualité |

Quelle claque !… Jamais monument m’avait à ce point bouleversé. C’est la plus belle chose qu’il m’ait été donné de voir sur cette terre. Cette Sagrada Familia éclipse toutes les cathédrales de la création. C’est l’expression ultime d’une foi chrétienne qui a oeuvré à la naissance des plus beaux monuments dans le monde. En plus, que cette église soit un monument contemporain, est l’élément le plus réconfortant qui soit. Notre époque peut aussi déplacer des montagnes au service de Dieu.

Imaginez quand même que cette basilique ( je n’arrive pas à parler de temple, terme pourtant consacré, mais qui fleure un peu trop son protestantisme ) est en cours de construction depuis 137 ans ! Une période comparable à celui des cathédrales au XIIème siècle, alors que les techniques de construction sont mille fois plus développées. Un tel délai est l’expression de l’ambition folle du projet. Le rêve d’un homme d’exception, Antoni Gaudi, qui a posé la première pierre en 1882. Un architecte qui a consacré la moitié de sa vie à ce projet.

La Sagrada Familia est un monument connu, l’emblème de Barcelone. Mais, sa construction est tellement longue que beaucoup croient le connaître. Les visiteurs rythment sa construction, un peu comme le château fort de Guedelon, autre bâtiment en construction depuis des dizaines d’années. Mais, ici comme là, le chantier avance. La construction s’approche de sa fin –  2026 pour la Sagrada – ce qui permet d’avoir une belle vue de ce que Gaudi a voulu faire. C’est époustouflant…

Je ne saurai trop conseiller aux visiteurs de prendre les audio-guides lors de la visite. Ce qu’on apprend sur la construction, sur Gaudi et son esthétisme du détail poussé au maximum, permet de « vivre le monument » avec passion. L’homme était un génie. Son oeuvre a des dimensions parfaites ; dix huit tours, la plus grande pour symboliser le Christ ( 172 m ), puis celle de Marie, sa mère, celle des quatre évangélistes autour de l’autel, et enfin les douze tours des apôtres. Quatre façades originales, dont celle de la nativité ( exubérante, à droite sur la photo ) et  celle de la Passion ( sobre et douloureuse, à gauche ).

Quand on entre dans le bâtiment, le choc est visuel. Par ses dimensions hors normes, par ses piliers qui s’ouvrent comme des arbres sur la nef, par les vitraux colorés qui laissent filtrer la lumière comme sous l’effet de visiteurs célestes, par les alvéoles de la nef qui éclatent à l’oeil comme des mini feux d’artifice. Nul doute que nous avons là la quintessence de la beauté. Cela vous électrise dans l’instant. Dans ce lieu insolite, vous ne doutez plus de l’existence de Dieu…

C’est une première visite, mais elle sera suivie par d’autres… Cette église vous possède à jamais. Vous n’aurez de cesse d’y revenir, de préférence pour une messe, afin d’être en prise directe avec le Tout-Puissant. Des choeurs dans ce lieu à l’acoustique très travaillée doivent monter aux cieux, plus sûrement que la fumée blanche lors de l’élection d’un pape.

La Sagrada Familia est, à mes yeux, le plus beau monument dans le monde. Il justifie, à lui seul, une visite à Barcelone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2015-2019 Calembredaines All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.