2

Remise en selle ou chant du cygne ?

Posted by Bernard on mars 5, 2017 in Accueil, Politique |

On le disait abattu. Prêt à passer l’éponge. Isolé, abandonné, quasi mort… Ce discours formidable le montre plus combatif que jamais. Alors que les médias appellent à son retrait, il s’accroche avec fougue, ses ennuis semblant avoir démultiplié sa détermination… Une sacrée force de caractère, en tout cas, à l’heure où ses alliés de la dernière heure quittent le navire.

Personnellement, j’ai adoré ce discours et le personnage continue à me séduire. S’il montre une telle imperméabilité aux tempêtes, s’il affronte la pluie et les coups de tonnerre avec un tel stoïcisme, il pourrait bien être la personne dont nous avons besoin pour lutter contre tous les conservatismes et tous les blocages. Il est peut-être en train de gagner ses galons de « leader » de temps difficiles. Et Dieu sait à quel point la France est dans une situation difficile…

Bien sûr, je m’interroge en même temps sur sa crédibilité à diriger la France et de mener une stratégie de rupture avec un tel passif. Sera-t-il audible auprès de mes compatriotes qui l’ont ( trop ) rapidement rangé dans la boite des rapetous politiques ? Cela revient à gravir l’Everest en tongs !… L’homme est conscient de ces difficultés mais cela ne l’arrête pas. Il savait déjà, au demeurant, que son programme choc allait lui mettre à dos une grande partie des Français. Alors que l’Espagne, l’Italie et la Grèce ont serré les dents et adopté des réformes douloureuses, la France est habituée aux reculades et s’enferre dans le confort mortel de l’inaction hollandiste. Lui, à l’inverse, est bien décidé à réformer énergiquement, quitte à s’opposer aux conservateurs de tout poil. L’impopularité était donc son destin annoncé…

Etrange est cet espoir d’être élu avec une telle impopularité… Ne sait-il pas que les Français se foutent des programmes, et visent uniquement à élire une « belle » personne ? Cette quête du « gendre idéal » qui nous a fait toujours privilégier, pour des raisons futiles, les personnalités molles et rassurantes ( Chirac, Hollande, Mitterrand ) aux candidats plus inquiétants dans leur velléité de renverser la table (Chaban, Barre ).

Fillon fait un pari risqué sur la maturité des Français. S’il devait réussir, il aurait définitivement gagné sa stature gaulliste. S’il devait échouer, je crains que nous gagnions à nouveau un quinquennat d’inaction. Avec le risque de voir Marine définitivement s’affirmer en 2022.

L’avenir de la France se joue sur un coup de dé… Inquiétant !

 

2 Comments

  • Laurent dit :

    Merci pour cet éclairage même si je ne partage pas votre point de vue Votre dernier paragraphe est bien lucide.
    C’est bien dommage que la droite n’est pas reagi instantanemement pour changer de candidat à la première lueur du Pénélope Gate. C’est bien que cette droite est totalement déconnectée de ce qu’attend le peuple français d’exemple de moralité de la vie publique/politique. FF n’est non seulement pas crédible comme homme d’état en Europe, surtout aux yeux des pays du nord, mais son programme n’est pas crédible non plus pour être réalisé sans avoir une majorité de français dans la rue. Qui plus est, soutenir l’action russe comme il le fait ne va pas dans le sens de construire une Europe solidaire et plus forte face aux enjeux internationaux. Un fameux blogueur belge concluerait encore une fois… ce pays est foutu.
    Laurent

    • Bernard dit :

      Fillon a résisté à une pression médiatique absolument ahurissante. Pourquoi voulez-vous qu’il cède devant la rue ? Pourquoi partir alors que l’alternative était un homme qui avait été, lui, condamné et qui avait pitoyablement capitulé devant la rue en 1995 ? Pour ma part, j’ai été déçu par ces révélations, mais je ne considère pas qu’elles mettent en cause son honnêteté. Juste son exemplarité… Mon inquiétude finale est surtout l’expression d’une crainte : c’est que Macron ne soit pas à la hauteur du défi énorme qui va se poser à notre futur Président. Son programme de réformes est tiède, à l’image des 120.000 fonctionnaires en moins ( soit une seule d’année de gel des embauches ). C’est triste que les médias fassent la pluie et le beau temps, en oubliant l’intérêt général… Bien à vous

Laisser un commentaire

Copyright © 2015-2017 Calembredaines All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.