0

L’affaire du siècle résolue ?

Posted by Bernard on août 27, 2016 in Accueil, Actualité |

Que vaut l’honneur d’une nation ? Très cher, sans doute, mais pour les Etats Unis, le prix est exorbitant… C’est ce qui transparaît d’un reportage passionnant de la chaîne du câble Planète + sur l’assassinat de JF. Kennedy le 22 Novembre 1963.

On croit tout savoir sur cette histoire. Mais ce reportage nous en dit plus. Il s’appuie sur l’excellente contre-enquête de Howard Donahue, reprise après sa mort par Colin McLaren pour nous donner une version totalement nouvelle d’un des événements les plus marquants du siècle passé.

Les deux enquêteurs ont refait l’enquête, en révélant de manière indiscutable l’existence de deux tireurs. Et leur analyse balistique des balles tirées les a amenés au constat que le deuxième tir provenait apparemment de la voiture d’accompagnement des garde-du-corps du Président ( ? ).

La version d’un complot relancée ?Pas vraiment… La réécoute de dépositions de témoins – négligés par la commission Warren – semble faire pencher l’enquête vers l’hypothèse d’un tir accidentel d’un agent des services secrets, réagissant précipitamment au premier tir de Lee Harvey Oswald.

Le Président des Etats Unis abattu accidentellement par un de ses agents ? On imagine que cette version des événements était inacceptable pour la première puissance mondiale. On comprend donc mieux l’attitude très trouble du FBI pendant l’autopsie, la perte de nombreuses pièces du dossier, le culte du secret entourant l’affaire et les conclusions incomplètes du Sénateur Warren. Des points d’interrogation qui, pendant 50 ans, ont ouvert la voie à de multiples interprétations, parfaitement crédibles car reposant sur le tissu de mensonges initial des services secrets.

Le reportage est à voir en tout cas pour comprendre les mécanismes conduisant à cette hypothèse incroyable. C’est vraiment très réaliste et parfaitement crédible.

Il faudra donc peut-être, un jour, revoir nos livres d’histoire. Le vrai tueur de JFK n’est pas Lee Oswald, mais un obscur agent du FBI, Georges Hickey, décédé en 2005 sans avoir révélé son terrible secret.

L’honneur d’une nation mérite-t-il de mentir aussi effrontément à tout un peuple pendant plus de 50 ans ? La question est ouverte…

Laisser un commentaire

Copyright © 2015-2018 Calembredaines All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.