2

« La la Land » : l’ode à l’amour

Posted by Bernard on janvier 29, 2017 in Accueil, Cinema |

Il était une fois un pays imaginaire où tout était beau. Les paysages y étaient magnifiques, avec des camaïeux de couleur qu’on retrouvait dans les robes des filles; Il y régnait la joie, la beauté et l’optimisme. Les couples y étaient heureux et très accordés; les ami(e)s étaient des modèles du genre; les inconnus dansaient sur les voitures; la complicité transcendait toutes les relations humaines… Ce pays magnifique qui s’appelait La la Land était, en fait, le pays de l’amour. Le pays qui apparaît à vous quand vous avez fait une belle rencontre. Le pays que vous voyez avec les lunettes roses du bonheur intérieur. Un territoire de la vie, hélas un peu trop évanescent, dont on voudrait retrouver la terre plus souvent.

Le jeune et génial réalisateur français Damien Chazelle part à la découverte des terres du bonheur avec cette comédie musicale légère et aérienne qui remplit les salles du monde entier. Le pari est totalement gagné, puisque des millions d’amoureux y trouvent des résonances avec leur quête intime. C’est le film du bonheur, celui qui vous fait sourire béatement et provoque des picotements au coeur.

Tout y beau. Les acteurs sont magnifiques, avec un Ryan Gosling très convaincant. Emma Stone arrive à dispenser beaucoup de choses de ses deux yeux pétillants. Et les pas-de-deux entre les acteurs sont très joliment mis en scène.

Dans ce concert de louanges, on hésite à regretter quelques baisses de rythme, en milieu de film, quand l’histoire d’amour se délite un peu. Comme si ce film marchait 100% à l’amour et qu’il calait quand ce dernier passait en intermittence. Chazelle est, en tout cas, plus à l’aise dans les scènes vibrantes, à l’image de cette danse face à un coucher de soleil.

Unknown-1images-2

La comédie musicale est un genre joliment renouvelé avec ce film. Damien Chazelle réalise un bel hommage aux comédies américaines de Gene Kelly, tout en n’oubliant pas Jacques Demy et ses « demoiselles de Rochefort ». Il deviendra un classique du genre… Bravo !

2 Comments

  • FRETE VERONIQUE dit :

    Je suis allée voir La La Land avec des amies, et nous n’avons pas été plus transportées que cela. C’est effectivement un joli film, avec de bons acteurs, mais je ne suis pas certaine qu’on en parle encore dans 20 ans comme cela a été dit et écrit au moment de sa sortie ! Rien de nouveau sous le soleil du film musical…

    • Bernard dit :

      Je comprends ta réaction. Quelques longueurs et on peut ne pas être transporté… Mais il y a une vraie complicité entre les deux acteurs, et j’aime l’idée de danser dans les airs. Comment mieux dire que l’amour donne des ailes !

Laisser un commentaire

Copyright © 2015-2018 Calembredaines All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.