0

Katie Melua : Retour au firmament…

Posted by Bernard on janvier 7, 2017 in Accueil, Actualité |

unknown254dce164dd091410d8c4868a5296910

Katie Melua est une des plus belles voix de la pop. Un jour de 2003, sur les conseils de mon amie Laurette, j’ai découvert cette voix sublime et je suis immédiatement tombé amoureux. Elle venait de tomber sur terre comme une météorite avec un album qui a marqué les esprits : « Call off the Search ». Une voix de cristal qui s’envole, pendant qu’une contrebasse susurre en fond sonore. Il n’y a pas mieux pour vous emporter  dans un rêve… Le genre de disque à écouter les yeux fermés dans le noir. On touche au sublime, notamment avec « Call of the Search », « The Closest thing to crazy » ou « Faraday voice ». Mais tout l’album est une splendeur…

unknown-2unknown-1

Deux ans après, elle récidivait avec « Piece by piece ». Toujours dans le même registre vocal velouté qui vous charme les oreilles. Pour la gente masculine, cela provoque même un bouillonnement d’hormones comparable à celui que procurerait un ballet de vingt danseuses nues sur une plage de Californie. « Nine Million Bicycles » et « Pièce By Pièce »  vous portent notamment dans un état proche de l’extase.

Et puis, telle Icare, en se rapprochant trop du soleil, s’est-elle brûlé les ailes ? Toujours est-il que depuis 2005, elle était tombée dans un grand trou noir. Un ou deux albums sont sortis dans l’intervalle, mais dans la plus grande indifférence. Elle s’était perdue…

Alors comment ne pas sauter de joie devant la jolie pépite qu’elle nous a extrait cet automne ? Le nouvel album « In Winter » la remet totalement sur orbite. Elle a été chercher ce retour au plus profond d’elle-même, dans ses origines géorgiennes. Avec l’idée géniale de s’adjoindre les services d’un Choeur de femmes de Georgie qui donne à l’album un accent lyrique et un peu mystique.  « The Little Swallow » flotte dans l’air, avec des petits airs du choeur des bohémiennes de Verdi. « Dreams on Fire » est une mélodie d’une douceur infinie. « If you are so beautiful » vous envoûte d’une mélopée indienne confondante. Et l’album se termine par un « Holy Night » célébrant un Noël éternel d’une voix époustouflante… Pour moi, c’est son meilleur album. Je ne m’en lasse pas…. Merci Katie !

Laisser un commentaire

Copyright © 2015-2018 Calembredaines All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.