0

« Le retour du héros » : joli marivaudage

Posted by Bernard on février 18, 2018 in Accueil, Cinema |

L’épopée napoléonienne ne donne pas souvent lieu à des films. C’est dommage car les costumes sont étincelants, entre les robes vaporeuses des femmes et les uniformes chamarrés des hommes. Alors, lorsque qu’une comédie en costume sort sur les écrans, avec un duo jubilatoire au casting, la tentation est grande de foncer prendre un billet.

En l’occurrence, l’instinct était bon car « le retour du héros » est une comédie enlevée avec un Dujardin séducteur comme jamais. Face à lui, Mélanie Laurent étonne par son jeu contemporain où perce des faiblesses féminines d’antan. Elle est irrésistible. Le tandem s’oppose à fleuret moucheté dans un marivaudage qui déclenche l’hilarité. Read more…

0

Ancillaire

Posted by Bernard on février 18, 2018 in Accueil, Mot du jour |

Le français est très riche. En voilà une belle illustration !… Est ancillaire ce qui a rapport avec des personnes à votre service. Un synonyme de « domestique », mais plus précis. Car un travail domestique est un travail fait à la maison. Alors qu’un travail ancillaire est fait par un domestique.

Là où le français devient génial, c’est quand on adjoint à l’adjectif des mots inattendus. Des « amours ancillaires » pour désigner des relations avec des personnes, le plus souvent des servantes, ayant des liens de subordination. Ou dit plus grossièrement, user de son « droit de cuissage »…

L’expression « amours ancillaires » est plus raffinée. Surtout, tout est dit en deux mots…

0

Peau-au-feu à la lyonnaise…

Posted by Bernard on février 13, 2018 in Accueil, Mes lectures |

En matière de polar, vous savez tout de suite quand vous en tenez un bon : vous ne pouvez plus le lâcher… Vous êtes entré dans l’histoire; vous adhérez aux personnages; vous prisez l’intrigue; vous goûtez au style; vous savourez le suspense… C’est du caviar !

Mais ajoutez un peu de sel avec une action qui se passe dans votre ville natale, Lyon, Lugdunum, la cité des Gaules et de Guignol, et vous voilà parti dans une lecture mariant palpitation et nostalgie.

« L’inconnu de la Tête d’Or » est la cinquième aventure du Commissaire Abel Severac. Read more…

0

Quotidien putride de l’Occupation…

Posted by Bernard on février 11, 2018 in Accueil, Mes lectures |

Le livre a remporté un joli succès d’estime. Le prix du meilleur polar décerné par le cercle du Point. Avec comme personnage principal, un anti-héros ordinaire, un flic des Renseignements Généraux pendant l’occupation allemande. Un salopard, collaborateur zélé et antisémite farouche qui a juste quelques très rares éclairs d’humanité. « L’affaire Leon Sadorski » est un livre qui déménage… De la littérature qui n’épargne pas ses lecteurs par le récit minutieux des puanteurs de la Collaboration. Le roman a eu droit pourtant à une suite un an plus tard.

On ne peut parler de ce livre sans évoquer le remarquable travail d’historien de l’auteur, Roman Slocombe qui replace son action dans le contexte précis des années noires de l’occupation. Read more…

0

Des algues pour la vie…

Posted by Bernard on février 10, 2018 in Accueil, Actualité |

Les sociétés cotées regorgent de pépites qui préparent l’avenir. Fermentalg fait partie de celles-là. Après un départ laborieux, la société semble bien partie pour gagner son pari : cultiver des algues de manière industrielle pour fabriquer des compléments alimentaires.

L’idée d’investissement me plaît beaucoup… En effet, nous avons tous été conditionnés par les vieilles histoires d’enfants, obligés par leur mère, de boire autrefois de l’huile de foie de morue. C’était très mauvais, mais un médicament efficace contre le rachitisme… Une centaine d’années plus tard, les gourous de la consommation bio recommandent chaudement de manger des poissons gras riches en omega 3 ( maquereaux, harengs, saumons… ) jugés excellents pour la croissance, mais aussi pour le bon fonctionnement de notre cerveau. Ces recommandations participent du même mouvement que nos grand-mères.

Sauf que la science a évolué. Read more…

0

« Jusqu’à la Garde », en plein coeur

Posted by Bernard on février 10, 2018 in Accueil, Cinema |

« Jusqu’à la garde », voilà un titre magnifique! Un terme d’escrime qui signifie « jusqu’à la protection du poignet », quand l’épée s’enfonce totalement dans l’adversaire.

L’adversaire, il s’agit bien de cela. « L’autre », autrement dit, celui qu’on n’ose plus nommer pendant un divorce. Des divorces saignants, c’est monnaie courante. C’est ce à quoi s’attache ce film dans une composition quasi documentaire. La première scène – point de fioritures ! –  se passe chez le juge pour apprécier le principe d’une garde partagée. Les avocats parlent et débobinent les arguments de chaque camp. On ne se parle plus directement. La tension est latente. Le spectateur est englué dans cette histoire lourde dont on devine, dès le départ, que cela finira mal.

Ce film est une vraie réussite Read more…

0

L’Albanais désopilant…

Posted by Bernard on février 4, 2018 in Accueil, Actualité |

C’est l’histoire d’un mec, un mec… comment dire… pas tout à fait de chez nous. Un émigré… Un émigré né à Bruxelles. Mais pas belge. Enfin, un mec albanais, tu vois le genre… Un voleur de poulailler, venant d’un pays longtemps communiste dont la principale activité est de maquiller des voitures volées chez nous, pour les revendre à l’Est. En tout cas, c’est ce qu’il raconte dans son one-man Show à la Grande Comédie. Alil Vardar est un phénomène…

Un émigré, certes, mais de la deuxième génération… Read more…

0

Analyse d’un crash…

Posted by Bernard on février 4, 2018 in Accueil, Politique |

Il était un amateur de courses automobiles. Un fou de vitesse implanté – est-ce un hasard ? – dans la Sarthe, berceau des fameux 24 h du Mans. Un homme politique pondéré qui semblait bien maîtriser les puissantes mécaniques. Il nous a fait pourtant la plus belle sortie de route politique de ces dernières années.

Cela fait juste un an. Presque une éternité… L’eau a coulé sous les ponts depuis. Mais BFM TV a souhaité analyser les événements avec le recul du temps pour comprendre comment un tel crash avait été possible. L’homme étant maintenant retiré de la vie politique, les paroles se sont libérées. Ce qui permet de rentrer au coeur des événements, avec les commentaires encore tièdes des principaux protagonistes. Exercice donc particulièrement intéressant, d’autant que le reportage garde une certaine neutralité. Read more…

0

« Les loyautés », la dentelle de Delphine…

Posted by Bernard on janvier 28, 2018 in Accueil, Mes lectures |

Un nouveau roman de Delphine de Vigan, cela interpelle. Forcément… Après deux  derniers romans étincelants, on reste en alerte. J’ai en mémoire « Rien ne s’oppose à la nuit », petit bijou d’analyse publique. Un roman très personnel. Mais ce petit dernier, « les Loyautés », semble différent. Un roman court, concis, qui s’éloigne visiblement de l’univers éditorial de l’auteur. Serait-ce un vrai récit inventé ?

Ce roman dénonce un mal public qui ronge notre société, à savoir l’indifférence. Un mal d’autant plus cruel quand il s’applique sur des adolescents perdus, en manque d’autorité parentale. Des ados qui essaient de donner le change et l’illusion de la normalité. Des ados pourtant sur la mauvaise pente si parents et éducateurs démissionnent de leurs responsabilités.

C’est l’histoire Read more…

0

L’ami qui flirte avec votre cerveau…

Posted by Bernard on janvier 28, 2018 in Accueil, Actualité |

Visiter le siège parisien de Facebook est un rêve de geek. Une proposition qui ne se refuse pas… Dans la belle course à l’échalote qu’est devenu le monde contemporain, il est urgent de rester dans le coup. Suivre l’accélération brutale du monde et continuer à communiquer avec les jeunes accros au monde digital. Sinon c’est le déclassement, l’inadaptation et le rejet. Pas vraiment acceptable pour un quinquagénaire encore dans la force de l’âge.

Facebook n’a pas encore quinze ans, mais c’est déjà une institution. Un des architectes du monde de demain. Un des quatre GAFA comme on dit dans le monde journalistique friand de ces acronymes qui donnent une illusion de maîtrise. Chez eux comme partout ailleurs, on cherche, d’une façon ou d’une autre, à accrocher son wagon au monde digital.

C’est un privilège de voir de l’intérieur la société qui ne commercialise rien, sinon une part de votre cerveau. Read more…

0

Un grand Lyonnais n’est plus…

Posted by Bernard on janvier 20, 2018 in Accueil, Actualité |

C’était un Seigneur… Un prince de la gastronomie qui a donné des lettres d’or à la table lyonnaise. Il aura fait connaître dans le monde entier les richesses de la grande cuisine française, contribuant à faire de notre pays le premier dans les métiers de la haute restauration. Tous les grands chefs sont passés dans ses cuisines. Il a formé les plus grands…

C’était un homme modeste, passionné de son métier. Son restaurant de Collonges au Mont d’Or était le Graal dans mes jeunes années. Un dîner dans son restaurant paraissait être le plus beau cadeau possible. Ce restaurant magnifique aux couleurs chatoyantes faisait rêver. Aurions-nous un jour la chance d’y déjeuner ? Read more…

0

L’Art de disséquer une amitié…

Posted by Bernard on janvier 20, 2018 in Accueil, Actualité |

Un ami qui fait du théâtre, nous a engagés à venir le voir dans sa pièce qu’il produisait dans l’appartement de son père. En petit comité donc, mais un intérieur bourgeois se prêtait bien à la pièce choisie, « Art » de Yasmina Reza.

« Art », une pièce étincelante… Le récit d’une passe d’armes de 1h30 entre trois amis qui s’étripent, suite à l’achat par l’un d’entre eux d’un tableau contemporain très cher montrant un fonds blanc avec des légères rayures blanches. Une pièce qui est maintenant un classique du répertoire… Notre ami et ses deux partenaires ont fait une prestation bluffante, en rien différente de vrais professionnels. Et cela nous a permis de replonger dans le texte finement ciselé de cette belle pièce. Un régal ! Read more…

0

Visite au temple du digital…

Posted by Bernard on janvier 20, 2018 in Accueil, Actualité |

Son nom fait penser à une base spatiale de la guerre des étoiles. C’est un lieu excentré de la capitale, derrière la gare d’Austerlitz, autant dire aux confins du monde habité. Il y a là bien quelques peuplades du 13ème district, mais point de banquiers, ni de business men dans toute la galaxie alentour. Carrément la zone ! Cela ressemble aux faubourgs désolés de Pluton la lointaine…

Pour y aller, j’ai dû prendre un engin propulsé par une puissante onde électrique, mon Riese & Mueller Delite45, pour m’amarrer sous une pluie battante à la « Station F », le nouveau centre de l’économie 2.0 créé en juin dernier par Xavier Niel. Autrement dit, le temple des start-ups puisque le lieu y rassemble 1200 sociétés nouvelles sous la bienveillante supervision d’incubateurs et d’investisseurs en capital-risque.

Le lieu est futuriste Read more…

0

« Où passe l’aiguille », ode à la vie…

Posted by Bernard on janvier 14, 2018 in Accueil, Mes lectures |

« Où passe l’aiguille » : le titre m’a troublé; je n’arrivais pas à m’en souvenir; je n’en voyais pas la signification; je ne le trouvais pas très accrocheur… Jusqu’à ce que je lise la dernière page qui m’a donné la clef. La clef d’un récit subtil, écrit par une jeune femme, Veronique Mougin, qui y a mis tout son coeur.

Je n’ai pas lu la 4eme de couverture avant de lire ce livre, et cela a été donc une expérience. Expérience précieuse car le passionné d’histoire que je suis, y a trouvé son miel avec l’évocation de cette famille hongroise juive connaissant en 1943-1944 le rejet par ses voisins, la soumission aux autorités, l’espoir vain d’une rémission, puis l’enfer des camps de concentration. Plus j’avançais dans l’histoire, Read more…

0

« Les Heures sombres », forges d’un destin

Posted by Bernard on janvier 13, 2018 in Accueil, Cinema |

Winston Churchill est vénéré dans son pays, considéré comme le plus illustre anglais dans toute l’histoire de l’Angleterre. Un homme politique sans équivalent qui a marqué le siècle de son génie, de son sens politique et de sa capacité à anticiper les événements. Surtout de sa formidable capacité à rester fidèle à lui-même, fut-ce au prix d’un isolement prolongé. On rit encore de ses citations savoureuses, tant il avait le sens de la répartie et de la formule à l’emporte-pièce. Une personnalité dont on rêverait pour gouverner nos pays aujourd’hui encore.

Oui, mais un tel destin est fragile. Il se construit sur quelques heures. Des heures tragiques où celui qui préside à l’avenir d’un pays se trouve confronté à une pression maximale. Des heures atroces qui révèlent la vraie personnalité d’un dirigeant. Des heures où se forgent un destin. Ce sont ces quelques heures dont parle le film « Les Heures sombres ». Les heures qui auront propulsé Churchill au firmament de la gouvernance politique. Read more…

0

superfétatoire

Posted by Bernard on janvier 13, 2018 in Accueil, Mot du jour |

Oh le vilain mot compliqué !… Voilà un synonyme de « superflu » qui se paye le luxe d’être plus long que son concurrent plus connu. C’est l’assurance d’un enterrement de première classe dans l’usage de notre langue.

Pourtant, ce mot qui renvoie éthymologiquement à la gémellité et à la fécondation en excès, en rajoute dans la notion de ce qui est « inutilement ajouté ». Après « super », le « fétatoire » se veut encore plus fort que le « flu ». Et cet ajout va bien dans le sens du mot qu’il véhicule. Brillant !… Alors, au risque de passer pour « pédant », je n’ai pas envie d’oublier ce « superfétatoire »…

0

Au service de la France….

Posted by Bernard on janvier 7, 2018 in Accueil, Actualité |

On ne parle pas assez des formidables voeux de notre Président en ce début d’année. Quelle verve !… Il a pris des accents à la Kennedy pour nous inciter à nous mettre au service de la France. Magnifique !!!…

Mais que pouvons-nous faire pour la France ? Après réflexion, voici une petite liste à la Prévert de ce qui serait utile pour notre pays : Read more…

Copyright © 2015-2018 Calembredaines All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.