2

« Médecin de campagne » : très réaliste…

Posted by Bernard on mars 31, 2016 in Accueil, Cinema |

Riche idée que de parler des médecins de campagne qui tentent de cimenter des campagnes bien mal en point. Ce film, après le formidable « Hippocrate », était attendu. D’autant qu’avec un acteur 5 étoiles comme François Cluzet, on était sûr de tenir le bon bout du grand cinéma. Petite déception… Le film ne vaut pas Hippocrate, mais il ne passe pas, pour autant, à côté de son sujet. C’est une chronique douce-amère de la vie de ces forçats des temps modernes qui font preuve d’un engagement qui force le respect. François Cluzet est, une fois de plus, parfait dans le rôle. Quelques scènes sont touchantes, en particulier dans le rapport avec les patients. On sent que ces contacts praticien-patients vont bien au delà de la relation médicale, ce qui fait la richesse et l’intimisme de ce film.

Mais le réalisateur Thomas Lilti qui est lui-même médecin, tombe dans le piège de l’hyper-réalisme, caractéristique renforcée par la maladie du médecin. Du coup, l’ensemble reste sombre, austère et parfois un peu rébarbatif. Quelques scènes essaient bien d’apporter un coup de soleil, avec le concert de country ( un peu factice quand même ) ou le sourire radieux de Marianne Denicourt. Mais ce sont des moments fugaces dans ce film où règnent en maître la mort, la vieillesse, le désarroi des campagnes, la maladie et une sensation de déclassement social…

Hélas j’ai peur que « Médecin de campagne » ne suscite guère de vocations parmi nos jeunes. La campagne filmée par Lilti ne fait pas rêver. Bien dommage car le cinéma est là parfois aussi pour enjoliver la vie. La qualité de médecin de campagne est déjà synonyme de bagne. Pourquoi ne pas montrer la campagne de France sous un jour plus ensoleillé ? Le message aurait été plus porteur pour remplir nos déserts médicaux…

2 Comments

Laisser un commentaire

Copyright © 2015-2018 Calembredaines All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.