0

L’avenir est un long passé

Posted by Bernard on septembre 9, 2020 in Accueil, Actualité |

Cela date déjà de 1998. Plus de 20 ans, mais toujours étonnamment moderne… L’album de Manau « La Tribu de Dana » est entré dans l’histoire de la musique. Un album qui garde sa fraîcheur, son inventivité, son rythme celte, et aussi par dessus tout, ses paroles envoûtantes…

Normal, direz-vous, c’est le propre d’un groupe de Rap que de se distinguer par ses paroles. Peut-être… Mais Manau va plus loin. Ce groupe, incarné surtout par son leader Martial Tricoche, auteur des principales chansons, a des textes qui en font un groupe à part. La puissance du verbe est telle qu’on est proche d’un Brel, d’un Brassens, d’un Ferrat, le rythme et la douce folie en plus.

Moi qui n’ai aucune passion pour le rap, j’ai vibré dès la première écoute. Le texte de « La tribu de Dana » m’a tout de suite emporté dans l’imaginaire. Une évasion semblable à une bande dessinée hyper-réaliste. L’univers de la chanson était tellement bien campé que je parcourais avec eux les collines, le glaive à la main, pour lutter contre des tribus hostiles. C’était inventif, puissant, original… Une chanson qui, par cette création d’univers particulier, aussi ludique que jouissif, m’a fait penser à « Champagne » de Jacques Higelin. Une belle référence !…

Mais l’album comprenait une autre pépite. Sans doute, la chanson la plus intelligente qu’on ait écrite depuis longtemps, avec un bel oxymore en titre « L’avenir est un long passé ». Un hommage époustouflant à la patrie, à l’histoire, aux anciens pour rappeler leurs combats. Avec une strophe sur la guerre de 14, une autre sur la résistance, et enfin, une projection de ce passé sur notre présent pour dénoncer la montée du mal, toute forme de mal, en premier lieu, l’extrême-droite.

Cette chanson est une merveille dans sa construction. Tout est dit de manière très subtile, avec une première phrase reprise dans chaque couplet pour rappeler que l’histoire se répète. Mais surtout, le coup de génie de l’auteur est de finir par une question générale où il prend à parti ses auditeurs. « Qu’est-ce que vous en pensez ? ». La question est ouverte, mais la réponse ne l’est pas après le rappel de l’histoire avec un grand H qu’elle vient de diffuser sur un joli rythme, plein de vie et de fureur.

« L’avenir est un long passé » est une chanson militante. Mais c’est d’abord une belle chanson mémorielle, incroyable de justesse, qui respecte l’adversaire et l’appelle juste à la réflexion. « Y avez-vous bien pensé ? »… Merveilleux ! J’adore cette chanson, puissante dans sa démonstration, mais nuancée dans ses conclusions. Elle est redoutablement efficace, davantage à mes yeux que les odes sociales d’un Jean Ferrat, chanteur que j’adore, mais qui était plus carré dans l’expression de ses convictions.

Je ne sais si les auditeurs qui ont porté cet album au top des hit-parades pendant 32 semaines ont tous bien intégré le message anti-front national de la chanson. Sans doute pas assez si l’on en juge par les résultats électoraux qui ont suivi. Mais cette chanson sublime est là, pour s’inscrire dans l’histoire. Je l’inscris assurément dans mon top 20 des meilleures chansons à texte. Martial Tricoche, alias Manau, n’est pas rentré dans les mémoires. C’est dommage et injuste. Mais Dieu que sa chanson est belle….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2015-2020 Calembredaines All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.