0

Edouard, sublime as usual…

Posted by Bernard on janvier 24, 2016 in Actualité, Mes lectures |

Connaissez-vous Edouard Tetreau ? Sans doute pas comme la majorité des Français. Mais ce financier de 45 ans est une célébrité dans le monde de la Finance de Marché. Un garçon étonnant… En mars 2000, il a prévu la chute des valeurs internet. En mai 2006, il a annoncé – avec un peu d’avance – une correction inévitable, suite aux égarements des sub-primes de la finance américaine. Mais surtout, son fait de gloire remonte en mars 2002, où, en tant qu’analyste financier au Crédit Lyonnais, il a sorti une étude très négative sur Vivendi qui a amorcé la chute de Jean Marie Messier. Une étude qui lui a valu une belle notoriété, mais aussi accessoirement de perdre son poste. Joli palmarès, n’est-il pas ?

Aussi, quand Edouard sort un nouveau livre, les financiers qui ont un peu de mémoire ( très peu, en fait, c’est une population qui a une mémoire de poissons rouges ) retiennent leur souffle. Que va-t-il nous prévoir cette fois-ci ?

Bingo… Un nouveau krach !… Selon trois scénarios possible qui ont la même probabilité d’occurrence : une crise financière comme en 2008 ; un emballement des robots de marché qui gèrent déjà plus de la moitié des transactions ou une attaque délibérée de hackers internationaux qui ont acquis une force de frappe considérable… Depuis le début janvier, Edouard ajoute même une faillite d’état émergent ou d’un grand acteur privé émergent. Cool !

Si le sujet n’était pas si anxiogène, on se laisserait facilement séduire par la belle mécanique intellectuelle d’un homme qui a oublié d’être con. Son analyse est, une fois de plus, troublante par sa sagacité et ses capacités d’anticipation. Le tombeur de Messier n’a rien perdu de sa lucidité.

Edouard Tetreau jette un oeil très critique sur la marche du monde, la financiarisation excessive de l’économie, l’appât du gain des élites et, surtout, les cohortes de laissés-pour-compte qu’entraîne la nouvelle économie digitale. Mais ce garçon ne se contente pas de faire peur. Il apporte des solutions. Des solutions très concrètes, même si elles sont iconoclastes.

Pour ce faire, Edouard Tetreau qui a ouvert une société de conseil, ne fait pas mystère de son engagement catholique. Notamment auprès du Pape François qui est, à ses yeux, la seule autorité morale susceptible de remettre l’homme au centre du jeu. Il appelle de ses voeux un Bretton Woods réunissant la société civile et les différentes religions pour fixer de nouvelles règles du jeu. Des règles qui s’éloigneraient du capitalisme sauvage, devenu fou, pour s’inscrire dans la lignée des doctrines sociales et humanistes que partage chacune des grandes religions monothéistes.

Une folle utopie ? Pas sûr… Edouard formule quelques propositions très concrètes. En particulier, réunir tous les grands gérants de la planète ( ils ne sont pas plus de 500 ) pour qu’ils adoptent une ligne de conduite dans leurs investissements. En excluant des sociétés pour des raisons éthiques, ils feraient vite changer le monde…

Ce livre souffle donc le chaud et le froid. J’ai bien peur que ses prévisions de krachs ne soient pas infondées. Mais ses solutions apportent un rayon de soleil dans ce ciel d’orage. Et puis j’aime bien l’idée que les gérants d’actifs puissent changer le monde. Cela ouvre des perspectives à mon métier.

« Au delà du Mur de l’Argent » est un beau livre de chevet, si vous voulez rester lucide sur le monde, comme l’est son auteur. En outre, la réhabilitation du Pape et de la religion qu’il y apporte, n’est pas faite pour me déplaire. Car comme le chantait Axelle Red, il faut bien reconnaître que « le Monde tourne mal« …

Ceux qui ont moins de temps, peuvent visionner la video ( ici )

Laisser un commentaire

Copyright © 2015-2017 Calembredaines All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.