0

Appel à la jeunesse…

Posted by Bernard on mars 25, 2016 in Politique |

Les chiffres tombent régulièrement dans un grand silence collectif.  Le silence du désespoir d’une nation : 34.800 nouveaux chômeurs sur le mois de Février !

Des chiffres qui donnent le vertige. 1.580.000 nouveaux chômeurs (uniquement dans la catégorie A) depuis 2008, soit 541 nouveaux chômeurs chaque jour. Avec cette statistique qu’on peut trouver la plus dramatique : un nouveau chômeur reste en moyenne 570 jours au chômage. Et puis comment aussi ne pas oublier l’autre donnée brûlante : 25 % des jeunes se retrouvent aujourd’hui sans emploi.

A vous les jeunes pour qui le début de la vie active devrait être une fête, je vous le dis bien clairement : je ne saurai jamais composer avec des chiffres aussi consternants. Un pays qui sacrifie sa jeunesse, est un pays qui sacrifie son avenir. Si je me suis engagé en politique, c’est pour lutter de toutes mes forces contre la fatalité d’un chômage de masse. C’est pour vous donner les moyens de vous relever et d’entreprendre.

J’ai bien entendu les craintes et les angoisses exprimées lors des manifestations contre la Loi El Khomri. Les craintes de déclassement, les peurs de devenir des citoyens de seconde zone, variables d’ajustement des grands intérêts économiques. La peur de l’avenir de manière générale qui se traduit par une peur du changement.

Mais avant d’entonner les vieux slogans d’un combat syndical qui n’est pas le vôtre, regardez autour de vous ! Regardez avec la lucidité qu’autorisent l’indépendance d’esprit et la fraîcheur d’une conscience politique en formation. Que vaut un système qui vous exclut à ce point du jeu économique et du marché des emplois durables en CDI ? Que vaut un système qui vous oriente vers des formations sans débouchés et sans perspectives d’embauche ? Que vaut un système qui, pour défendre le salarié bien en place, contribue à créer des cohortes de laissés-pour-compte, en particulier parmi la jeunesse ?

Certes, le combat dans les facs et les lycées créé une cohésion stimulante. Les manifestations vous donnent l’assurance d’une forte solidarité entre vous, bien réconfortante dans un monde qui se résume trop souvent au chacun pour soi. Vous avez l’impression de lutter ensemble à défendre votre avenir. Mais ne vous laissez pas griser. En luttant depuis plus de trente ans contre tout projet de loi, quel qu’il soit, de Droite ou de Gauche, d’inspiration libérale ou sociale, vous vous ingéniez à préserver un existant qui vous exclut. Vous vous faites les gardiens vigilants d’un conservatisme le plus éculé. Vous maintenez une société en déliquescence qui va droit dans le mur.

Non, le chômage n’est pas une fatalité. Le manque de foi dans l’avenir n’est pas inscrit dans les gênes de notre époque. Regardez autour de vous chez nos voisins Européens : ils y croient ! Beaucoup plus que chez nous !… L’optimisme qui est le propre de la jeunesse y est beaucoup plus partagé. En Angleterre, aux Pays Bas, en Suède, en Allemagne, le chômage est plus bas. L’école n’y est pas une usine à produire échec et désespérance. Ces sociétés font une place à leur jeunesse. Elles ont compris qu’on ne peut pas sacrifier sa jeunesse, alors même que la pratique qui subsiste dans l’essentiel des pays consistant à entretenir des budgets en déficit consiste à vivre bien aujourd’hui, en vous laissant à terme l’addition à régler.

Jeunesse de France, de toute la France, le temps du courage, de la volonté, de la mobilisation générale pour une société résolument tournée vers le progrès est venu. A Nous Citoyens, nous voulons vous offrir la possibilité de vos rêves en vous tenant un langage de vérité ; A nous Citoyens nous voulons vous offrir la possibilité d’une société nouvelle qui réconcilie toutes les forces de la nation, étudiants, salariés, chef d’entreprises rassemblés dans un esprit de concorde pour bâtir ensemble le monde de demain. A nous Citoyens, nous pensons que toute la société a à gagner à sortir de la crise actuelle. Nous réfutons la lutte des classes, la haine de l’autre qui entraîne des slogans grotesques de « jeunesse chair à patrons ».

Au sein de Nous Citoyens, nous avons l’énergie et les idées pour propulser la France dans la Révolution économique & numérique.

Notre société a des potentialités infinies, une société dans laquelle la jeunesse mérite mieux que l’immobilisme dangereux, mérite mieux que la démagogie, mérite mieux que le mensonge, mérite mieux que la tutelle des marchés financiers imposant une politique d’austérité sans précédent comme c’est le cas en Grèce ou en Espagne.

Nous Citoyens prend la tête de la révolte citoyenne, de la révolte d’une jeunesse réprouvant les dogmatismes et le cynisme des partis traditionnels, d’une jeunesse prête à s’engager pour le mouvement, le progrès, la volonté réformatrice, la responsabilité d’agir avec courage, détermination et sincérité.

Impression

Laisser un commentaire

Copyright © 2015-2018 Calembredaines All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.