0

Carol-Adèle : on les aimes toutes les deux…

Posted by Bernard on février 14, 2016 in Cinema |

Unknown-1Unknown

Carol est un très joli film sur la rencontre de deux femmes dans les années 50. Un film qui parle d’amour, un amour difficile car s’opposant à la convention sociale de l’époque. Un film, du coup, tout en retenue avec deux personnages qui se dévorent des yeux, mais semblent hésiter à plonger dans les délices des amours saphiques. Cate Blanchett est d’une finesse incroyable et Rooney Mara est aussi très convaincante dans le rôle d’une jeune fille timide, prise par l’amour comme un lapin dans les phares d’une voiture. Le jeu des deux actrices permet de combler le caractère assez vide de l’histoire. Hélas pour moi, mon adhésion à ce film a été perturbée par le faitque j’avais vu sur le cable, la même semaine, « la Vie d’Adèle », film que j’avais totalement occulté à sa sortie, tant le battage médiatique autour du film m’avait semblé pesant. L’histoire est la même, mais l’émotion est radicalement différente. Distante et raffinée d’un côté, touchante et quasi « tripante » de l’autre… Nul ne peut dire qu’un film est mieux que l’autre. C’est juste une question de sensibilité. La réalité sauvage et épidermique d’Adèle m’a fait davantage vibrer que celle de Carol. Mais cela n’enlève rien à la qualité du film américain. Quant à « La vie d’Adèle », c’est un film qui peut être exaspérant par sa longueur, ses excès et ses partis-pris esthétiques, mais le jeu des actrices est tellement fiévreux qu’on reste sans voix devant la prestation des deux actrices, et d’Adèle Exarchopoulos en particulier. Jamais des sentiments humains n’auront été si bien rendus par un acteur. Le travail psychologique effectué par la jeune actrice autour de ce rôle relève du simple génie.

Laisser un commentaire

Copyright © 2015-2018 Calembredaines All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.