0

La Cigale et la Fourmi : version 2.0

Posted by Bernard on janvier 17, 2017 in Accueil, Mot du jour |

La cimaise ayant chaponné
Tout l’éternuer
Se tuba fort d’épurative
Quand la bixacée fut verdie :
Pas un sexué pétrographique morio
De moufette ou de verrat.
Elle alla crocher fange
Chez la fraction sa volcanique
La processionnant de lui primer
Quelque gramen pour succomber
Jusqu’à la salanque nucléaire.
« Je vous peinerai, lui discorda-t-elle
Avant l’apanage, folâtrerie d’Annamite !
Interlocutoire et priodonte. »
La fraction n’est pas prévisible :
C’est là son moléculaire défi.
« Que ferriez-vous au tendon cher ?
Discorda-t-elle à cette énarthrose.
-Nuncupation et joyau à tout vendeur,
Je chaponnais, ne vous déploie.
-Vous chaponniez ? J’en suis fort alarmante.
Eh bien ! débagoulez maintenant. »

Cette très jolie élucubration provient de Raymond Queneau, un maître des mots qui a récité la fable de La Fontaine avec une technique spéciale, l’Oulipo, autrement dit la capacité de décliner un texte en remplaçant chaque mot par le 7ème mot qui le suit dans le dictionnaire. C’est scientifique… Le résultat est hautement improbable et vraiment poilant…

Comme cela, dans les dîners en ville, vous pourrez dire, l’air inspiré : « La fraction n’est pas prévisible, c’est là son moléculaire défi »…

Laisser un commentaire

Copyright © 2015-2017 Calembredaines All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.